21 au 26 sept 2021

la renaissance d'une course mythique boulogne sur mer / paris

Les epreuves
spéciales

Touquet – Paris – Plage

Si la course relais entre Boulogne et Paris se déroule sur 24 heures, en hommage à l’épopée des chasse-marées, la manifestation, elle, s’étend sur 5 jours.
En marge et avant la course, les équipes vont en effet s’affronter sur 7 épreuves dites spéciales au Touquet-Paris-Plage. Les épreuves spéciales de la Route du Poisson ont pour but d’ajouter des critères pour départager les équipes à l’issue de la compétition. Très appréciées du grand public, elles sont aussi organisées pour valoriser les aptitudes des chevaux de trait.

épreuve 1

Dressage monté en musique

Le cheval monté présente un enchaînement de figures libres et imposées, dont le saut de deux obstacles, sur une musique libre, en 5 minutes maximum. La polyvalence et la qualité du travail du cheval sont évaluées dans cette épreuve.

épreuve spéciales 1 du 21/09 : Dressage monté en musique
épreuve spéciales 2 du 22/09 : épreuve à la voix en solo

épreuve 2

épreuve à la voix en solo

Attelé à un traîneau léger, le cheval doit effectuer un parcours et franchir une série de portes avec précision, guidé uniquement par la voix de son meneur. Cette épreuve s’adresse principalement à des chevaux de débardage, habitués à travailler dans le calme du fond des forêts. Elle implique donc la plus grande discrétion de la part des spectateurs, à qui il sera demandé de respecter silence et immobilité.

épreuve 3

Débardage en solo

Cette épreuve tend à reproduire le travail du débardeur à cheval. Dans les forêts difficilement accessibles aux engins motorisés, le cheval reste le moyen le plus efficace, le plus écologique et le plus économique pour sortir les troncs qui y ont été abattus et les acheminer vers les voies carrossables. Diverses difficultés peuvent se présenter au débardeur et son cheval. Lors de l’épreuve, la complicité, l’entente, et la précision dans l’effort seront testées à travers une série de difficultés représentatives du travail des débardeurs.

épreuve spéciales 3 du 22/09 : débardage en solo
épreuve spéciales 4 du 23/09 : maniabilité à quatre chevaux

épreuve 4

maniabilité à quatre chevaux

Quatre chevaux attelés à une voiture dite « de présentation » doivent effectuer un parcours matérialisé par un ensemble de quilles surmontées d’une balle qu’ils ne peuvent pas renverser. Cette épreuve est la même que celles organisées par la Fédération Équestre Internationale, mais avec des vitesses adaptées aux chevaux de trait.

épreuve 5

traction en paire

Deux chevaux sont attelés à un traineau sur lequel des personnes sont progressivement chargées lors d’arrêts successifs. A pleine charge, la traction est de l’ordre de 800 kg-force. Lors des trois premiers arrêts, deux personnes montent chaque fois obligatoirement. C’est lors du 4e et dernier arrêt que le nombre correspondant à l’effort maximal de traction peut être ajusté : le meneur choisit alors le nombre de personnes qui vont monter sur le traineau, selon ce qu’il estime ses chevaux capables de tirer pour atteindre la ligne d’arrivée. Les concurrents qui terminent le parcours bénéficient d’un bonus de point. Diverses fautes sont pénalisées comme le renversement de balises, l’arrêt intempestif…

épreuve spéciales 5 du 23/09 : traction en paire
épreuve spéciales 6 du 24/09 : maniabilité urbaine en paire (cheval utilitaire)

épreuve 6

Maniabilité urbaine en paire

Cette épreuve tend à valoriser l’activité dite de « cheval utilitaire ». En milieu urbain ou péri-urbain de plus en plus de chevaux sont utilisés pour des tâches diverses comme le ramassage scolaire, la collecte de déchets (cartons, verre, sapins de Noël…), l’entretien et l’arrosage des espaces verts, l’entretien des plages… L’épreuve présente une série de difficultés susceptibles d’être rencontrées lors de ces travaux utilitaires (bruits divers et soudains, un enfant et un ballon qui surgissent sur la chaussée…) et démontrent le savoir-faire des cochers qui tendent à se professionnaliser.

épreuve 7

flobart en paire

Epreuve mythique de la Route du poisson qui consiste à haler sur le sable de la plage de Boulogne-sur-Mer un flobart (barque de pêche traditionnelle) sur 125 mètres, en ligne droite, au pas régulier et sans arrêt. Sur cette épreuve, l’effort de traction est calibré sur 550 kilo-force ; le résultat objectif et manière de l’atteindre sont évalués pour le classement.

épreuve spéciales 7 du 24/09 : flobart en paire, halage de barque de pêche

Les épreuves spéciales sont sportives ; définies en adéquation avec le règlement de la Fédération Equestre Internationale, elles ont pour but d’ajouter des critères pour départager les équipes à l’issue de la compétition.
Très appréciées du grand public, ces épreuves de maniabilité, d’adresse ou encore de force sont aussi organisées pour valoriser les aptitudes des chevaux de trait.

La route du Poisson, plage de boulogne-sur-mer